LETTRE D'INVITATION

Aux membres de l’Église Catholique de Majorque et des autres confessions chrétiennes avec qui nous partageons un même amour pour un même Seigneur; aux citoyens de notre chère terre, à tous, nous vous souhaitons paix et espoir.


À l’occasion du septième centenaire de la mort du Bienheureux Raymond, nous désirons nous approcher de son mystère, en nous remémorant son message, reconnaissants par le miracle de sa foi. Puissions-nous découvrir aujourd’hui le futur que Dieu garde en lui pour nous.

+ Pour en savoir plus

Lettre d’invitation dans d’autres langues
es_ES ESPAÑOL ENGLISH
DEUTSCH PORTUGUÊS
ITALIANO FRANCES

NOUVELLES

Modifie la première session du Congrès Ramon Llull

I: Ramon Llull i el projecte missional

Dia 25

  1. a) Església i societat

Moderador: Paolo Evangelisti

9’30-10’45: Albert Soler

10’45-11’00 Descans

11’00-11’55 Maribel Ripoll

12’00-12’55 Joan Andreu

Déjà sur le réseau, la page Web de l’Année Raymond Lulle

lloafigura

On y trouve des informations, de l’actualité, des liens d’intérêt…

<www.ramonllull700.com> est le site qui contient toute l’information sur les événements prévus pendant l’année consacrée à la diffusion du personnage, Raymond Lulle, en raison du 700e anniversaire de son décès. La Commission diocésaine qui se charge des actes maintient le site.

En ce moment le site, qui sera disponible dans d’autres langues, est en catalan. Il comprend des informations, de l’actualité, des liens d’intérêt… Bientôt il rendra compte du Congrès international organisé para la Commission académique de l’Année Raymond Lulle.

L’Année Raymond Lulle a pour objectif l’étude et la diffusion, avec un maximum de respect et de compétence, de la pensée de Raymond Lulle, un des théologiens et des écrivains les plus remarquables du Moyen-Âge, non seulement dans les territoires de langue catalane mais aussi dans toute la tradition européenne. On pourrait le considérer comme le Majorquin le plus universel de tous les temps.

Le pape François fait l’éloge de Raymond Lulle

lloafiguraParmi les quelques mots qu’il a adressés à l’évêque de Majorque, Mgr Xavier Salinas, le pape François a loué le Bienheureux Raymond Lulle, « un exemple de dialogue interreligieux aujourd’hui encore». Les 100 pèlerins qui ont participé à l’audience générale du mercredi, en plus des principales autorités politiques des Baléares, ont ressenti la proximité de l’évêque de Rome, qui a demandé aux Majorquins de continuer de prier Dieu par l’intercession du Bienheureux Raymond Lulle.

L’évêque de Majorque, Mgr Xavier Salinas, a remis au Saint-Père deux volumes contenant des œuvres de Raymond Lulle, Blanquerna et Nostra Dona Santa Maria.

Par ailleurs, les pèlerins ont offert au pape un médaillon avec une image de Saint-Alphonse Rodriguez, faite par le père Miquel Garau, SJ. Rappelons que le Saint-Père a manifesté en différentes occasions sa dévotion pour le saint.

Tout de suite après, une messe d’action de grâces a été célébrée dans la chapelle de la maison générale des Jésuites de Rome, présidée par l’évêque Xavier.

L’acte principal de la soirée fut le discours et la réception postérieure à l’ambassade d’Espagne devant le Saint-Siège. Mgr. Jordi Gayà a prononcé le discours « Raymond Lulle, un saint pour la mission au 21e siècle ». L’ambassadeur Eduardo Gutiérrez Sáenz de Buruaga a été l’hôte de la délégation majorquine présente à Rome.

Dans la soirée, la délégation des Baléares se rendra à l’ambassade d’Espagne devant le Saint-Siège, pour assister au discours « Raymond Lulle, un saint pour la mission au 21e siècle » prononcé par monseigneur Jordi Gayà, directeur de l’institut supérieur de sciences religieuses de Majorque.

Demain, jeudi, le groupe assistera à une eucharistie à l’autel de la chapelle Saint-Joseph dans la basilique Saint-Pierre du Vatican, présidée par le vicaire général du diocèse, Mr Antoni Vera.

La Commission diocésaine organisatrice du 700e anniversaire de la mort du Bienheureux Raymond Lulle se réunit au palais épiscopal

lloafiguraAujourd’hui, mercredi 2 avril, a eu lieu une nouvelle réunion de la Commission diocésaine qui coordonne les actes du VIIe centenaire de la mort de Raymond Lulle et de l’Année Raymond Lulle convoquée par le diocèse, de novembre 2015 à novembre 2016.

Pendant la réunion il a été question des activités prévues pour l’Année Raymond Lulle, qui commencera le 27 novembre 2015 par une messe dans la basilique Saint-François et un concert de Jordi Savall, pour en marquer l’ouverture solennelle. Jusqu’au même jour de l’année suivante, il y aura diverses activités dans trois domaines différents: spiritualité et dévotion, culture, et commémoration. Divers matériaux dévotionnels, catéchétiques et didactiques seront élaborés, pour faire connaître Raymond Lulle, et des pèlerinages et concentrations dans des lieux lulliens seront mis en œuvre. Les autres initiatives culturelles prévues sont diverses expositions divulgatrices à Palma, Barcelone et Rome : des expositions de bandes dessinées inspirées par la vie du Bienheureux, des conférences, des colloques internationaux et des concours artistiques.

Cet anniversaire a également pour objectif l’étude et la diffusion, avec un maximum de respect et de compétence, de la pensée de Raymond Lulle, un des théologiens et des écrivains les plus remarquables du Moyen-Âge, non seulement dans les territoires de langue catalane mais aussi dans toute la tradition européenne. On pourrait le considérer comme le Majorquin le plus universel de tous les temps.

Sainte-Thérèse et Raymond Lulle, unis par un colloque

lloafigura

Organisé par le Dr Jordi Gayà et le Père Agustí Borrell.

Le jour de la Saint-Joseph, patron des Carmes déchaux de Catalogne et des Baléares et du Séminaire, Sainte-Thérèse de Jésus a partagé avec Raymond Lulle la session académique sur l’expérience mystique de l’un et de l’autre pendant la Journée des Facultés (de Théologie, de Philosophie et Antoni Gaudí) qui s’est déroulée dans l’Aula Magna de la faculté de théologie de Catalogne. Le Dr. Jordi Gayà, directeur de l’institut supérieur de sciences religieuses (ISCR) de Majorque, et le Père Agustí Borrell, professeur et directeur du département d’écritures saintes, étaient les intervenants qui ont exposé aux participants les spiritualités du théologien baléare, populairement considéré bienheureux, et de la sainte d’Avila. La session s’est terminée par une lecture de quelques poèmes des deux mystiques par des étudiants de la faculté et par la dégustation de “torrijas de Sainte-Thérèse ».

Finalement, l’historienne Mercè Gras, archiviste des Carmes déchaux de Catalogne et des Baléares, a présenté l’exposition « Les bibliothèques de Sainte-Thérèse » à la bibliothèque publique épiscopale, avec des éditions anciennes de livres qui l’ont accompagnée pendant son époque de formation, d’autres qu’elle a recommandés comme étant essentiels pour les bibliothèques de ses fondations, et quelques éditions primitives de ses ouvrages publiés par des maisons d’édition de Barcelone.

100 Majorquins en pèlerinage à Rome en raison de l’Année Raymond Lulle

lloafigura

Les participants assisteront, mercredi 11, à l’audience générale avec le pape François.

En préparation des actes commémorateurs de l’Année Raymond Lulle, qui commencera au mois de novembre 2015, le diocèse de Majorque organise un pèlerinage à Rome mené par l’évêque Xavier Salinas du 9 au 12 février 2015. Les participants assisteront, mercredi 11, à l’audience générale avec le pape François au cours de laquelle l’évêque de Majorque lui remettra un volume avec les œuvres du Bienheureux Raymond Lulle. De plus, le pape recevra un médaillon avec une image de Saint-Alphonse Rodríguez, pour qui le pontife professe une grande dévotion. Le bronze s’intitule « La mère de Dieu aidant Saint-Alphonse Rodríguez dans la montée vers le château de Bellver » et c’est une œuvre du Père Miquel Garau, SJ.

Les pèlerins seront accompagnés à l’audience par le président du gouvernement baléare, José Ramón Bauzà; le vice-président, Antonio Gómez; la présidente du conseil insulaire de Majorque, Maria Salom, et le maire de Palma, Mateu Isern.

Dans la soirée il y aura une réception à l’ambassade d’Espagne, devant le Saint-Siège, où Monseigneur Jordi Gayà prononcera un discours sur le bienheureux.

Par ailleurs, les pèlerins visiteront l’église du Gesù, premier temple jésuite au monde, et les appartements de Saint-Ignace, où le fondateur passa les 12 dernières années de sa vie. Ils visiteront aussi la basilique de Sainte-Marie Majeure, où Monseigneur Xavier présidera la messe du 10 février, et les basiliques de Sainte-Praxède et Saint-Jean de Latran, en plus des musées du Vatican et de la basilique Saint-Pierre.

Les mots du vicaire général, M. Antoni Vera, pendant la présentation de l’Année Raymond Lulle

lloafigura

Monsieur le président du gouvernement des Iles Baléares,

Membres des autorités,

Chers ami(e)s, avant de commencer mon intervention, j’aimerais excuser l’absence de M. l’évêque, qui est en train de rendre visite à nos missionnaires du Pérou et de l’Équateur. Salutations chaleureuses de sa part.

Il est rare que l’expression vocale coïncide si clairement et si fortement avec le contenu que l’on souhaite exprimer. Mais en cette occasion, on peut bien dire que c’est un véritable événement historique qui nous occupe :

La célébration du 700e anniversaire de la mort du Bienheureux Raymond Lulle, le plus grand fils de notre terre, le majorquin le plus universel qui a traversé les siècles, le philosophe, le théologien, le mystique, le réformateur ecclésiastique et de la société, le père de notre langue ; le mathématicien, si on veut, et même le précurseur de l’informatique, mais surtout et avant tout : le chrétien laïque qui par amour pour le Bienaimé quitta sa chère île pour atteindre son but principal dans la vie : que chacun connaisse Jésus Christ. Rappelons ainsi la dimension missionnaire de notre bienheureux.

Depuis un certain temps, l’Église de Majorque prépare et donne protection à tout un tas d’activités propres qui se dérouleront du mois de novembre de l’année prochaine au mois de novembre 2016.

Elle se réjouit aussi, bien évidemment, de ce que les plus hautes institutions de cette terre s’organisent pour commémorer une date d’importance capitale.

Et, avec les institutions et la société civile, elle souhaite collaborer de manière bien généreuse pour que l’ANNÉE RAYMOND LULLE soit un moment clé afin d’atteindre trois objectifs :

  1. Honorer la mémoire de notre bienheureux.
  2. Préserver sa fête parmi nous.
  3. Transmettre à toute la société, particulièrement aux nouvelles générations, l’importance de la personne, de l’œuvre et du témoignage de Raymond Lulle.

Un grand merci, et que Dieu nous apporte réussite à tous dans cette tâche si noble.

Palma, 10 décembre 2014

M. Antoni Vera

Vicaire Général

Les responsables politiques et institutionnels donnent la bienvenue à la Commission d’Honneur de l’Année Raymond Lulle

lloafigura

Pendant un acte célébré au Consolat de Mar [siège du gouvernement baléare].

Le Consolat de Mar a accueilli hier la première réunion de la Commission d’Honneur de l’Année Raymond Lulle 2015-2016, qui a accepté la responsabilité d’organiser les actes de commémoration du septième centenaire de la mort du bienheureux majorquin. La rencontre a été présidée par le président du gouvernement baléare, José Ramón Bauzá, avec la participation, de la part de l’évêché de Majorque, du vicaire général, M. Antoni Vera, au nom de l’évêque de Majorque.

Y ont aussi assisté, en tant que représentants des principales institutions et entités qui forment la commission, le président du gouvernement autonome des Baléares, José Ramón Bauzà, qui a présidé la rencontre ; la présidente du parlement des Iles Baléares, Margalida Duran; le vice-président du conseil insulaire de Majorque, Joan Roger : le maire de Palma, Mateo Isern; le lieutenant-colonel et directeur du centre d’histoire et de culture militaire des Baléares, Teodoro Pou; et le secrétaire général de l’université des Iles Baléares, Pere Grimalt. Se trouvait aussi à la réunion la personne qui assume la responsabilité de mener à bien la coordination des activités englobées dans l’Année Raymond Lulle: le commissaire de la communauté autonome, Joan Francesc Romero.

Après la réunion s’est déroulé, dans la chapelle du Consolat de Mar, la présentation officielle de la Commission d’Honneur, un acte qui a rassemblé un groupe important de représentants politiques et institutionnels. Pendant son intervention, le vicaire général, M. Antoni Vera, a affirmé que le diocèse « souhaite collaborer de manière bien généreuse pour que l’ANNÉE RAYMOND LULLE soit un moment clé afin d’atteindre trois objectifs : honorer la mémoire de notre bienheureux, préserver sa fête parmi nous et transmettre à toute la société, particulièrement aux nouvelles générations, l’importance de la personne, de l’œuvre et du témoignage de Raymond Lulle ».

La basilique Saint-François célèbre la fête du Bienheureux Raymond Lulle
lloafigura

Le diocèse de Majorque termine les préparatifs pour la célébration du VIIe centenaire de sa mort (2015-2016).

Le 27 novembre prochain, l’Église de Majorque célèbrera la fête du Bienheureux Raymond Lulle. L’évêque de Majorque, Mgr. Xavier Salinas, invite la communauté diocésaine à vivre cette journée avec foi et reconnaissance. Durant bien des siècles, et malgré de nombreux obstacles et difficultés, le peuple chrétien l’a vénéré et s’en est remis à lui, le considérant toujours comme un modèle de vie chrétienne. Le diocèse de Majorque termine les préparatifs pour la célébration du VIIe centenaire

de sa mort (2015-2016), qui comprendra une multitude d’activités, parmi lesquelles il faut souligner l’encouragement au processus de canonisation du bienheureux.

Les célébrations autour de cette date commenceront para un triduum de préparations les 24, 25 et 26 novembre, avec une eucharistie à 19h30, prêchée par Mgr. Jordi Gayà. La fête du bienheureux Raymond Lulle sera célébrée le 27 novembre à 19h30 avec une eucharistie solennelle à la basilique Saint-François, présidée par l’évêque Xavier Salinas. À 20h30, dans le salon des actes du collège Saint-François, aura lieu l’acte académique organisé par le Père Joan Nadal sur “Raymond Lulle et l’Orient”.

Des académiciens de l’Italie, du Brésil et de l’Espagne participent à la réunion de la Commission académique de l’Année Raymond Lulle

lloafigura

Le diocèse de Majorque termine les préparatifs pour la célébration du VIIe centenaire de sa mort (2015-2016).

La Commission académique qui coordonne les actes du VIIe centenaire de la mort de Raymond Lulle s’est réunie ce matin au palais épiscopal pour finaliser les activités de l’Année Raymond Lulle convoquée par le diocèse de novembre 2015 à novembre 2016. En cette occasion, les représentants du centre d’études théologiques de Majorque, de l’université des Iles Baléares, de l’université autonome de Barcelone, de la Maioricensis Schola Lullistica, de la faculté de théologie de Catalogne, de la société archéologique llulienne, de l’institut brésilien de philosophie et des sciences de Raymond Lulle (IBFCR), et de la Pontificia Università Antonianum de Rome ont assisté à la rencontre.

Juste un an avant le début de l’Année, pendant la réunion de travail il a été question du congrès académique international autour de Raymond Lulle qui aura lieu du 24 au 27 de novembre 2015 à Palma. Il s’agit d’une rencontre d’experts reconnus dans le domaine de l’étude lullienne, qui analyseront le personnage sous divers angles.

La commission académique, qui se compose de 15 centres académiques du monde entier, veille sur l’organisation d’événements culturels autour du Bienheureux Raymond, qui aura pour grand exposant deux grands congrès internationaux, l’un en 2015 à Majorque et l’autre en 2016 à Barcelone. Au cours de ces rencontres, il sera question de Raymond Lulle vu sous deux facettes différentes: en tant qu’homme de foi et missionnaire — la base de son développement culturel — et en tant qu’homme de science. On abordera des thèmes tels que la théologie, le droit international, la littérature, l’histoire, le dialogue interreligieux, et jusqu’à l’informatique.

Calendari d’Activitats

mai 2017
M T W T F S S
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4

Propers Esdeveniments

No hi ha activitats properes

Digué l’amic a l’Amat: Jo no he deixat d’amar-vos, des del dia que us vaig conèixer.
Car en Vós i per Vós i amb Vós he estat, onsevulla que fos.

Respongué l’Amat: Ni jo, després que tu m’haguessis conegut i amat,
mai t’he oblidat ni mai per mai t’he enganyat ni t’he fallat”
.

LLIBRE D’AMIC E AMAT, Ramon Llull

Organitza
Hi Col·labora